Politique de confidentialité

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Actualité

Compte-rendu de la réunion du 7 janvier 2020

La réunion portait sur la communauté d’agglomération du Grand Guéret, dont les compétences sont très importantes, et sur le développement économique.

Le contexte est loin d’être favorable. Tout d’abord, la Loi de Finances impose pour 2020 un taux de croissance des dépenses publiques à -0,4 et à -1,6 pour 2021 (le taux était positif auparavant). Ensuite, le montant global de la suppression de la taxe d’habitation sera de 4 896 497 euros en 2023, dont 3 041 280 euros en 2020, année la plus impactée, avec une compensation de l’état non encore précisée.

Enfin et surtout, la situation financière de la commune et de la communauté d’agglomération génère de l’inquiétude et beaucoup d’interrogations sur la manière dont a été gérée la communauté d’agglomération ces dernières années.

Deux rapports de la Chambre Régionale des Comptes (commune, agglo), rendus en juillet 2019, pointent des fragilités et des irrégularités budgétaires, une gestion des ressources humaines qui interroge, des investissements excessifs et des liens très distendus entre les deux collectivités.

Les remarques et les indicateurs les plus consternants concernent la communauté d’agglomération.

En outre, si le budget prévisionnel 2020 de la ville sera étudié avant les élections, le budget prévisionnel et le compte administratif de la communauté d’agglomération ne le seront qu’à partir d’avril. Ce qui imposera à une nouvelle équipe des décisions rapides dans un contexte extrêmement flou. Il y a une vraie carence de la fiabilité des comptes.

Le silence du Président de la Communauté d’Agglomération sur les graves dysfonctionnements relevés par la Chambre Régionale des Comptes, et sur les recommandations préconisées qui devront être mises en place au plus tard le 02 juillet 2020, nous questionnent sur les compétences et les méthodes de fonctionnement de ce dernier et de ses colistiers qui veulent également diriger Guéret.

Les promesses sont belles mais la réalité est toute autre.

L’équipe a donc décidé de demander immédiatement un audit financier si elle accède aux commandes. Le budget, en fort déficit, doit être rééquilibré, les investissements réduits et priorisés, l’endettement doit être maîtrisé et la capacité d’autofinancement restaurée, les mutualisations entre la ville et la communauté d’agglomération doivent intervenir rapidement ; la fiscalité communautaire est à revoir, et la ville doit reprendre tout son poids au sein de l’EPCI.

Nous avons choisi de publier la synthèse de l’audit concernant l’agglomération, pour la complète information des Guérétois, qui contribuent lourdement au budget de l’EPCI. Nous aurons aussi une analyse fine des budgets annexes, particulièrement concernant EVOLIS, les transports publics et les zones d’activités.

Ces zones d’activités ont généré de lourds investissements et sont sous-occupées, en particulier le parc industriel de Guéret (75ha!). Notre groupe a réfléchi à une démarche planifiée et structurée pour favoriser la décentralisation d’industries et l’installation de créateurs d’entreprise, en harmonie avec le tissu économique actuel, et en travaillant sur toutes les dimensions du projet.

Nous souhaitons aussi développer la domotique en élargissant tant le champ de la formation que celui du public touché et de l’innovation. Nous n’oublions pas non plus l’accueil des fonctionnaires et la pérennité de leurs postes.

Nos inquiétudes et nos interrogations sur les méthodes de gestion de notre Communauté d’Agglomération sont objectives et fondées sur les conclusions de la Chambre Régionale des Comptes.

Il nous parait fondamental, dans un souci de transparence, que vous puissiez être réellement informés des enjeux à venir et des conséquences d’une mauvaise gestion pointée par la Chambre Régionale.

Nous allons tenir des réunions publiques début février dans les divers quartiers de la ville, pour échanger avec les habitants sur tous les éléments de notre programme et pour l’amender en fonctions des retours qui nous serons faits.

Notre liste est en passe d’être complète.

Marie-Françoise FOURNIER et Guillaume VIENNOIS

Crédit photo : Sophie A.

Nos vidéos

Nous vous proposons de retrouver notre liste et quelques-unes de nos propositions dans de petites vidéos.

Rapports de la Cour des Comptes régionale
Revue de presse

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être tenu au courant de notre actualité par email.